Jeudi le 03 janvier 2008

Pays de Bray

Le retour des éoliennes



A Smermesnil, Callengeville et Preuseville, les quatorze éoliennes sont déjà debout et se préparent à entrer en service dans quelques jours Au Nord tout est calme, au Sud la bataille promet de faire rage. Alors qu'à proximité de Londinières le parc du pays de Bray, créé par la société Eole 76, se prépare à entrer en service dans la sérénité avec ses quatorze éoliennes, au Sud entre Gournay-en-Bray et Argueil l'histoire est un éternel recommencement. La Compagnie du vent, qui avait été déboutée en novembre 2006 avec son projet de onze « moulins à vent », ne désarme pas et présente, cette fois, un dossier comportant deux éoliennes sur le territoire de la commune de Beauvoir-en-Lyons et quatre autres, avec un poste de livraison, à Avesnes-en-Bray.
« Hors d'échelle, attentatoire aux paysages, alignement surdimensionné? » avait dit le préfet à l'époque. Qu'à cela ne tienne, les promoteurs ont revu leur copie, décalé les aérogénérateurs de quelques dizaines de mètres. Pas question pour eux de renoncer à la promesse d'un rachat à un prix avantageux, par EDF, de l'électricité produite, ne serait-ce « que » par six éoliennes. La Compagnie du vent a d'ailleurs l'appui du maire d'Avesnes : « Le site est déjà traversé par une ligne à haute tension », avait-il fait remarquer, sceptique face aux arguments avancés par le préfet en novembre 2006.
Les opposants toujours là
Il faut dire que les retombées financières pour la commune (350 000 ? par an) et pour la communauté de communes (120 000 ?) ne manquent pas d'intérêt. Les membres de Planète propre avaient également fait part de leur déception après le rejet du permis de construire, louant l'énergie propre et inépuisable produite par les éoliennes. Face à eux : l'association de sauvegarde de l'environnement en pays de Bray (ASEPB). Ses adhérents s'étaient mobilisés dès 2004 contre le projet originel. Et ils se préparent à remplir les registres d'observations qui seront à la disposition des habitants dans les mairies des villages concernés et des communes limitrophes durant l'enquête publique, du 16 janvier au 20 février. Ailleurs en pays de Bray, c'est le canton de Bellencombre et plus particulièrement la communauté de communes du Bosc-Eawy qui a fait connaître son intérêt pour les éoliennes. Des zones d'implantation ont été définies, notamment du côté de Bosc-le-Hard. Une nouvelle aubaine pour les sociétés d'éoliennes.










Accueil | A la Une | Vidéo | Régions de France | Dossiers | Plan du site | Forum | Nous Ecrire

Ce site a été crée par Jean-Louis Butré.Ce site est protégé par Copyright©. Contacter le webmaster.